Nymphoplastie à Paris (Labioplastie)

La nymphoplastie est une opération de chirurgie intime qui consiste à réduire l’aspect des petites lèvres du vagin en présence d’une hypertrophie. Elle améliore véritablement l’aspect esthétique et fonctionnel des lèvres. Il existe plusieurs techniques de nymphoplastie dont les plus fréquentes sont la technique longitudinale et la technique triangulaire. Cette intervention peut être remboursée en partie par la sécurité sociale et la mutuelle, sans conditions spécifiques.

Nymphoplastie : qui peut en bénéficier ?

Aussi connue sous le nom de labiaplastie ou labioplastie, la nymphoplastie est une opération chirurgicale proposée par le Dr Cornette de Saint Cyr, Chirurgien esthétique à Paris, qui permet de diminuer la taille des petites lèvres du vagin lorsqu’elles sont trop proéminentes.

Plusieurs raisons peuvent pousser les femmes à recourir à la nymphoplastie :

  • une demande purement esthétique pour améliorer l’aspect des petites lèvres et réduire les complexes liés à leur apparence ;
  • un souhait d’amélioration fonctionnelle pour réduire la gêne ou les douleurs ressenties pendant la pratique d’une activité physique, le port de certains vêtements près du corps, les rapports sexuels ou la marche.

Certaines patientes peuvent être gênées ou complexées par l’aspect physique de leurs lèvres vaginales sans que l’hypertrophie soit trop importante. La souffrance psychologique ressentie n’est pas toujours proportionnelle à l’importance réelle du trouble présent. Bien que toutes les femmes présentent un vagin et des lèvres vaginales différentes sans pour autant parler d’anormalité, l’hypertrophie des petites lèvres est médicalement catégorisée dès lors que celles-ci mesurent plus de 4 cm.

image labiaplastie

Quelles sont les causes possibles d’une hypertrophie des petites lèvres vaginales ?

Parfois il s’agit d’une origine congénitale : l’hypertrophie des lèvres est présente dès la naissance. Mais le plus souvent, elle apparaît à la puberté et les variations hormonales et tend à évoluer avec les accouchements. En revanche, dès la ménopause, le phénomène peut s’inverser petit à petit, et les femmes peuvent constater un rétrécissement de leurs petites lèvres.

Déroulement de la nymphoplastie à Paris pour réduire les petites lèvres

L’intervention se pratique le plus souvent sous anesthésie locale en position gynécologique et en ambulatoire. Il est toutefois possible de proposer une courte hospitalisation si besoin. Il est aussi possible de recourir à une anesthésie générale. L’intervention traite une zone particulièrement sensible et le recours à l’anesthésie générale est parfois préféré.

Sa durée dépend des gestes à réaliser et varie entre 30 et 60 minutes. Une consultation d’anesthésie doit être programmée jusqu’à 48 heures avant l’intervention chirurgicale.

L’objectif de la nymphoplastie est de retirer l’excès de peau et de muqueuse labiale pour retrouver des petites lèvres plus symétriques et moins volumineuses, sans toucher à leur forme initiale.

Deux techniques sont alors possibles selon l’importance de l’hypertrophie et les habitudes de votre chirurgien :

La nymphoplastie longitudinale, chirurgie intime

Le chirurgien incise la longueur totale de la lèvre pour retirer la quantité nécessaire de lèvres hypertrophiées. Il suture ensuite sur le bord.

Cette technique est idéale pour traiter une hypertrophie marquée et le processus de cicatrisation est plus simple.

La nymphoplastie triangulaire, chirurgie intime

Le chirurgien retire de la peau et de la muqueuse selon une forme triangulaire au niveau de la moitié postérieure de la lèvre.

Cette technique est particulièrement adaptée à une hypertrophie localisée à une zone précise de la lèvre. L’apparence esthétique et les replis cutanés ne sont pas modifiés. La cicatrice est dissimulée à la jonction de la petite et de la grande lèvre. L’épaisseur de la petite lèvre est conservée sur toute la longueur.

Toutefois, elle peut présenter quelques inconvénients. Les zones hyperpigmentées déjà présentes peuvent ne pas être retirées. La nymphoplastie par technique triangulaire ne permet pas de corriger un capuchon clitoridien en cas d’hypertrophie de celui-ci. Le temps de cicatrisation est plus long qu’avec la technique longitudinale. Enfin, cette technique nécessite dans certains cas de prévoir un nouveau geste opératoire pour réaliser des retouches.

Suites opératoires et convalescence après une labiaplastie

La convalescence après une nymphoplastie, ou labiaplastie, est une période importante qui nécessite attention et soins pour assurer une récupération et cicatrisation optimales. En effet, La nymphoplastie, qui vise à réduire la taille des lèvres vaginales, est une procédure chirurgicale délicate dont la réussite dépend également de la qualité du suivi post-opératoire. I

La convalescence est plutôt simple avec la labiaplastie. Les patientes présentent peu de douleurs, et celles-ci sont très bien contrôlées par la prise de traitements antalgiques simples.

Un petit saignement peut se manifester, et un œdème peut se former. Ces effets sont tout à fait normaux et disparaissent progressivement après quelques jours ou quelques semaines.

Les fils de suture sont résorbables, il n’y a donc pas besoin de les faire retirer, car ils vont disparaître spontanément au bout de 15 jours environ.

Il est conseillé de procéder à une toilette intime après chaque miction pour éviter les risques d’infection.

Les sous-vêtements trop près du corps, en tissu synthétique ou en dentelle sont à proscrire pendant les semaines qui suivent la nymphoplastie. Il faut privilégier les tissus pas trop serrés et le coton.

Un arrêt de travail peut être donné aux patientes pour une durée variant de 2 à 7 jours, selon les besoins.

Les résultats d’une nymphoplastie

Le résultat est visible dès la fin du geste opératoire, mais devient définitif après deux ou trois mois, le temps que l’œdème postopératoire se résorbe. Le résultat esthétique est naturel et en parfaite harmonie avec la morphologie initiale de la patiente.

Dans certains cas, il peut persister de petites asymétries résiduelles. Il est aussi possible que les tissus excédentaires retirés soient insuffisants, selon les souhaits de la patiente. Dans ces conditions, une nouvelle nymphoplastie secondaire de retouches peut être proposée après 6 à 12 mois, le temps nécessaire à la peau pour cicatriser.

Nymphoplastie avant après

 

nyphoplastie avant apres

Quel est le prix d’une labiaplastie à Paris ?

En France, la labioplastie, spécifiquement la nymphoplastie de réduction, bénéficie d’un cadre de remboursement bien défini par la sécurité sociale. Cette intervention est classée dans la classification commune des actes médicaux (CCAM) sous le code JMMA005 comme un acte technique médical remboursable selon le tarif définit par l’assurance maladie. Ce point est intéressant  pour les patientes envisageant cette opération, car il signifie que la procédure est reconnue non seulement pour son aspect réparateur mais aussi pour l’amélioration de la qualité de vie des patientes.

Contrairement à d’autres interventions de chirurgie esthétique, la nymphoplastie de réduction n’est pas soumise à une demande d’entente préalable. Cela simplifie le processus pour les patientes, leur permettant d’accéder plus facilement à cette chirurgie sans l’étape supplémentaire de l’approbation pré-opératoire. Cependant, il est essentiel de noter que, bien que l’acte soit couvert selon le tarif de l’assurance maladie, des dépassements d’honoraires sont à prévoir.

Pour les patientes, il est conseillé de discuter en détail avec le chirurgien lors de la première consultation, durant laquelle un devis détaillé sera fourni. Ce devis donnera une estimation claire des frais attendus, permettant aux patientes de préparer financièrement leur intervention.

Pour une compréhension complète des frais et du remboursement de la labiaplastie, il est recommandé de contacter à la fois la caisse de sécurité sociale et votre mutuelle. La mutuelle, en particulier, peut en effet couvrir une partie des dépassements d’honoraires, offrant ainsi un soutien financier supplémentaire. La communication avec ces entités permettra d’obtenir des informations précises et actualisées sur le niveau de couverture et les éventuels frais restants à la charge de la patiente.

Consulter notre publication sur le remboursement de la labiaplastie

Le tarif d’une nymphoplastie dépend de plusieurs paramètres, comme l’établissement de soin, les honoraires des spécialistes, etc., et débute à partir de 1500 €.

5/5 - (2 votes)

Découvrez les autres traitements et expertises du Dr Cornette de Saint-Cyr

Chirurgie esthétique du corps à Paris

Chirurgie esthétique du corps à Paris

LA MAJORITÉ DES PARTIES DU CORPS PEUVENT ÊTRE PRISES EN CHARGE PAR LA CHIRURGIE ESTHÉTIQUE AFIN DE SCULPTER LA SILHOUETTE SUIVANT LA MORPHOLOGIE ET LE SOUHAIT DES PATIENTS
INTIMITÉ : NYMPHOPLASTIE / HYMEN
Abdominoplastie à Paris

Abdominoplastie à Paris

Une paroi abdominale disgracieuse est souvent source de complexes difficiles à supporter. La chirurgie de cette région a été bouleversée depuis l'apparition de la lipoaspiration qui réduit considérablement les cicatrices...
Liposuccion à Paris (Liposculpture)

Liposuccion à Paris (Liposculpture)

La liposculpture (ou lipoplastie) est l'intervention de lipoaspiration (ou liposuccion) que le chirurgien plasticien qualifié va réaliser en sculptant la graisse sous-cutanée pour en diminuer...
hyménoplastie à Paris

hyménoplastie à Paris

Souvent issues de familles traditionalistes, les candidates à l’hyménoplastie, ont perdu leur virginité avant le mariage...